INVESTISSEMENT DES NON-RÉSIDENTS: LE CHOIX DE L’IMMOBILIER

INVESTISSEMENT DES NON-RÉSIDENTS: LE CHOIX DE L’IMMOBILIER

INVESTISSEMENT DES NON-RÉSIDENTS: LE CHOIX DE L’IMMOBILIER

drawing

Préparer sa retraite sereinement, se constituer un patrimoine solide, qui génère des revenus et transmissible à ses enfants, voila un souhait tout à fait légitime. Une problématique d’autant plus importante dans la conjoncture mouvante où nous vivons et encore plus pour nous, non-résidents, ne cotisant pas toujours à la retraite.

Pourquoi investir dans l’immobilier à 10’000 km de distance? La réponse ici.


Pour toutes informations : [email protected]

Préparer sa retraite sereinement, se constituer un patrimoine solide, qui génère des revenus et transmissible à ses enfants, voila un souhait tout à fait légitime. Une problématique d’autant plus importante dans la conjoncture mouvante où nous vivons et encore plus pour nous, non-résidents, ne cotisant pas toujours à la retraite.

POURQUOI INVESTIR DANS L’IMMOBILIER DEPUIS VOTRE PAYS D’EXPATRIATION

En plus d’être un actif tangible, l’immobilier représente aujourd’hui l’actif détenant le meilleur ratio risque/rendement.

Grâce à l’effet de levier dégagé par :

– le crédit (avec un apport de 10 à 20%* et des taux historiquement bas)

– le ratio de Euro VS les autres monnaies d’Asie de -20% par rapport Septembre 2014

– les loyers reçus des locataires,

vous ne payerez au final que la moitie de la valeur de l’appartement* (frais compris).

Avec le crédit s’ajoutent  les assurances obligatoires protégeant votre famille en cas de décès par exemple. Ce n’est pas l’aspect le plus gai mais c’est à prendre en considération

 

INVESTISSEMENT IMMOBILIER: LES CLÉS POUR INVESTIR

Il est déconseillé de foncer bille en tête sur un investissement immobilier, mais de se poser des questions tactiques.

La création d’une stratégie

Qu’est ce que je vise en faisant cet investissement? Est-ce que je vais chercher des produits à fort rendement ou des produits patrimoniaux  ? Vais-je faire une grosse opération ou plusieurs petites?

En effet, la structuration d’un premier projet peut conditionner la capacité ultérieure à en faire d’autres.

La limite de l’exercice peut être  cependant assez lointaine car lorsqu’on choisit une opération avec un certain rendement on se retrouve avec des impacts de trésorerie faibles qui permettent donc de faire plusieurs opérations.

 

Nu ou Meublé? Importance de la fiscalité

Acheter et louer un appartement nu via le régime commun est la formule « la plus simple » à mettre en œuvre, se  pose cependant le problème assez rapide de la fiscalité. Le meublé, via le régime du BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) permet au contribuable, en plus des charges déductibles classiques, de bénéficier  de l’amortissement comptable du bien et du mobilier ce qui aboutit à un déficit fiscal reportable dans le temps, soit  une absence d’impôt*. (Voir notre article sur la fiscalité des revenus fonciers)

Dans ce cadre spécifique, les résidences dites gérées (sénior, étudiantes,…) sont un produit très adapté, à forte rentabilité (entre 4 et 6% nette) et source de tranquillité pour l’investisseur, facteur à ne pas négliger.

 

Quel critères à prendre en compte?

Une des difficulté de l’exercice va être de  trouver le ou les produits correspondant à la stratégie avec des critères importants à prendre en compte

– Choisir une localisation à forte demande locative avec une belle perspective de plus-value à la revente.

Ne perdez jamais à l’esprit cette règle d’or : seul l’emplacement compte.

– Evaluer le bon prix et un bon loyer: cet exercice n’est pas simple. Il est nécessaire de faire une analyse détaillée du marché car il est dense est compliqué. Un prix moyen au m2 ne veut pas dire grand chose, la comparaison devant se faire sur des produits équivalents, avec des coûts d’exploitation et de travaux à venir à considérer très fortement.

 

L’IMMOBILIER À LA DEMANDE C’EST MAINTENANT

Mieux informés, habitués à une prise en compte immédiate et personnalisée de leurs attentes, les consommateurs sont devenus plus exigeants que jamais. Il n’y a pas de raison que cela ne concerne pas les acheteurs de biens immobiliers.

Fort de ce constat PATRIMOLINK a basé son offre « sur-mesure » et s’est lancée, il y a un peu plus d’un an, à l’assaut de l’accompagnement des expatriés qui ont le stratégie d’investir dans l’immobilier en France.

Une entreprise qui se situe à mi-chemin entre un partenaire traditionnel et le  service de conciergerie. « On ne se contente pas de proposer des biens à nos clients. Ils arrivent avec un projet immobilier qu’on prend en charge de A à Z et sans frais (sélection du bien, aide au financement, ameublement, mise en location,…). 

Le point commun de nos clients: le manque de temps à consacrer à leur projet immobilier, rendu difficile et chronophage avec les plus de 10’000km qui nous séparent. Il n’y a pourtant pas un jour à perdre. »

 Pour en savoir davantage, téléchargez notre guide de l’investissement immobilier 2016 des non-résidents

 

*Sujet à condition particulière

Auteur: Céline VIDAL
Fondatrice de PATRIMOLINK
26 mai 2015